À quoi ressemble un rapport d’inspection de bâtiment ?

par | Juil 27, 2018 |

Obtenir un rapport d’inspection de bâtiment de qualité est indispensable afin de bien vous renseigner sur l’état réel de l’immeuble. Ainsi, il vaut mieux opter pour un inspecteur en bâtiment qui vous remettra un rapport clair, complet et informatif. Cet article répond à la question, « à quoi ressemble un rapport d’inspection de bâtiment? » Il vous aidera à mieux comprendre l’importance d’un rapport d’inspection de qualité en présentant les éléments qu’il devrait contenir.

Un rapport clair peut permettre d’éviter les cas de litiges en facilitant les règlements à l’amiable en cas de problèmes ou de disputes. À titre d’exemple, dans le cas d’un toit qui coule ou d’une fissure qui se montre dans la fondation, un rapport d’inspection clair confirme si le problème était visible avant l’achat de l’immeuble. Ainsi, un rapport clair permet de protéger les deux parties de la transaction (l’acheteur et le vendeur) car il ne laisse aucun doute sur leurs responsabilités respectives.

Le rapport narratif est rédigé après l’analyse des résultats de l’examen visuel du bâtiment effectué par l’inspecteur en bâtiment qui doit le signer et indiquer la date de l’inspection.

Voici à quoi ressemble un rapport d’inspection de bâtiment.

Le rapport d’inspection renseigne sur ce qui était visible ou non

Le rapport doit indiquer clairement les parties du bâtiment qui étaient accessible et visible lors de la visite de l’inspecteur qui a procédé à l’inspection et ce, de façon précise et détaillée. Il ne serait pas suffisant d’écrire que « la fondation était partiellement non visible ». Il serait beaucoup plus explicite d’écrire « la fondation était non visible du côté gauche avant » en précisant pourquoi cette partie de la fondation n’était pas complètement accessible. Par exemple : « un revêtement de finition empêchait de voir la fondation à cet endroit ». L’objectif est de ne laisser aucun doute sur ce qui a été inspecté et évalué.

Le rapport contient la description de chaque composante inspectée

Pour chaque élément inspecté, le rapport d’inspection doit citer le type de composante et décrire la composante détail en indiquant son état actuel. Toute anomalie doit être notée. Dans le cas d’une composante excellent état, ce constat est également noté. L’objectif est de fournir un portrait précis de l’état réel du bâtiment au moment de l’inspection afin de d’offrir une protection à l’acheteur et au vendeur lors de la vente.

Le rapport inclut des images des composantes inspectées

Les photos viennent appuyer les descriptions des composantes inspectées et évaluées. De plus, les images doit êtres garnie de flèches indiquants les composantes et accompagnées de précisions et d’explications. L’objectif est de fournir les plus de détails possibles afin de comprendre la condition du bâtiment.

Le rapport indique la température au moment de l’inspection

Les conditions météorologiques lors de la visite entrent en jeu dans les procédures de l’inspection. Par exemple, une inspection effectuée à la fin d’une sécheresse prolongée peut dénaturer les résultats tandis qu’une inspection effectuée en hiver ne permet pas d’évaluer en profondeur le risque d’affaissement du sol. Pour ces raisons, le rapport d’inspection doit détailler les conditions météorologiques générales.

Le rapport est rédigé utilisant un langage vulgarisé et clair

Un rapport d’inspection de bâtiment se doit d’être compréhensible. L’objectif est d’avoir un document qui permet d’établir la condition de l’immeuble au moment de la vente. Mieux vaut éviter un langage ambigu ainsi que tout jargon obscure.

Le rapport doit répondre aux standards de l’AIBQ

L’Association des inspecteurs en bâtiment du Québec (AIBQ) assure la protection du public en encadrant les inspecteurs en bâtiment actifs au Québec. Sa Norme de pratique est un document qui informe le grand public sur la nature et la portée d’une inspection avant l’achat d’une propriété. Vous pouvez le consulter afin de connaître les lignes directrices de l’association en matière d’inspection tant lors de l’inspection que lors de la rédaction du rapport. De plus, vous y trouverez des définitions de certains termes relatifs à l’inspection de bâtiment. Enfin, la Norme de pratique de l’AIBQ est reconnue par les tribunaux comme étant la règle de l’art pour le profession. Cela veut dire que seulement un rapport répondant à ces standards permet de trancher en cas de litige.

Les avantages d’un rapport d’inspection de qualité

Un rapport d’inspection de bâtiment de qualité vous fournit des informations complètes, claires et précises sur l’état de l’immeuble que vous désirez acheter. Parce que l’inspecteur y partage ses connaissances, le rapport vous aide à prendre une décision éclairée sur l’achat. Par le fait même, le rapport fournit des informations utiles sur les travaux d’entretien à prévoir ou les réparations à entreprendre. Qu’un litige s’avère nécessaire ou pas, vous serez protégé.

Pour conclure, n’hésitez pas à demander un exemple de rapport d’inspection avant d’engager votre inspecteur en bâtiment. De plus,  il est recommandé d’engager un professionnel en inspection de bâtiment qui est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ). 

Nous vous invitons à prendre contact avec nous. Chez Inspections Génispec, on se fera un plaisir de vous montrer un exemple de nos rapports d’inspection de bâtiment. En faisant appel à nos services, vous serez protégé contre de nombreux imprévus, car tous nos inspecteurs sont ingénieurs membres de l’OIQ. L’inspection de bâtiment complète effectuée par Inspections Génispec évaluera également la structure du bâtiment en plus des composantes visibles tout en répondant aux standards du code du bâtiment, des règles de l’art de l’AIBQ et les normes de l’ASTM International, un organisme de normalisation oeuvrant à l’échelle globale.

Faites confiance à nos génies du bâtiment